Interview sur DIRECT FM – 7 octobre 2005 – Extraits
(région Lorraine)

Jérémy (animateur = Jrm) : C’est avec beaucoup de plaisir que j’accueille Georges-Alain Jones . Comment ça va, Georges-Alain, après un petit concert hier soir à Nancy ?
Georges-Alain Jones (GA) : On a eu un très bon accueil et c’est une belle salle à faire, et vraiment j’espère que tout le monde nous réservera le même accueil qu’à Nancy.
Jrm : Georges-Alain Jones vient nous présenter son nouvel album « New Jersey », vous l’avez découvert lors de la Star Ac’ 2, tu étais arrivé en demi-finale, depuis l’eau a coulé sous les ponts, c’est vrai…Alors Georges-Alain, c’est comme le bon vin, plus ça vieillit plus c’est bon ?
GA : Je ne sais pas si c’est comme le bon vin, mais en tout cas oui, j’ai pris mon temps pour faire un album, ça a été un peu compliqué en plus, parce que je n’avis pas de label à l’époque, j’ai dû le produire. Mais en tout cas je reviens avec un album que je suis capable d’assumer à 2000% et c’est super plaisant !
Jrm : Ton single « Central Park » a été bien accueilli par les radios, tu penses enfin ne plus avoir l’étiquette « Star Ac » collée sur le front ?
GA : Je pense qu’on la garde tout le temps, je pense que quand on fait Star Ac’ il faut assumer le fait de le faire, il n’y a pas tout de bien dans l’émission, mais en même temps ça nous ouvre plein de portes, et moi je ne vais pas cracher dessus parce que je viens de là bas et je ne serais pas là, aujourd’hui, à vous parler de l’album si je n’avais pas fait Star Ac’, donc l’étiquette, je pense que je la garderai tout le temps.
J : franchement, c’est vrai qu’on a une impression bizarre en écoutant l’album, on ne dirait pas que c’est un premier album solo, c’est bien produit, les textes et les mélodies sont vraiment bien accrocheurs, ton album, vraiment, on sent que ça vient de toi vraiment, du plus profond de toi.
GA : Oui, j’y ai mis beaucoup, beaucoup, beaucoup d’envie dedans et ça se…ça faisait pas mal de temps qu’on travaillait dessus et j’étais entouré de très bonnes personnes…il y a les musiciens qui m’ont aidé, il y a Chet, l’auteur, qui m’a fait quelques textes, qui est quelqu’un d’extraordinaire, donc c’est les rencontres humaines avant tout qui ont fait que voilà, ç’en est arrivé là, et je suis le premier étonné, mais c’est tellement agréable que…
Jrm : ok , une autre question, comment gères tu ta médiatisation depuis la sortie du château, tu n’es pas devenu un petit peu allergique aux caméras du coup ?
GA : Ah si, complètement, mais ça…
Jrm : On l’avait un petit peu aperçu je crois…
GA : En même temps ce n’était pas difficile à savoir, non, non, ce n’est pas mon monde, franchement ! Moi mon monde c’est d’être sur scène et de prendre mon pied avec l’album. C’est sûr que les caméras, moins il y en a, mieux je me
Jrm : Oui, c’est clair. On t’a vu rendre visite à la Star Academy en fin de semaine dernière je crois, tu as joué avec tes musiciens, ça t’a fait quel effet de retourner au château comme ça, après quelques mois ?
GA : Euh, ça faisait pas mal d’années même !
Jrm : Quelques milliers d’années ! (rires)
GA : Trois ans, mais je ne suis pas du tout nostalgique, parce que je ne regrette pas du tout le château.
Jrm : C’est vrai, tu ne regrettes pas Nikos quoi, tout ça …
GA : Tout seul peut-être, mais…par contre, j’ai trouvé ça super de pouvoir y retourner avec un mini showcase, on a fait six morceaux
Jrm : Parfait. Ecoutes, Georges-Alain, on va marquer un mini break, justement en écoutant le single Central Park, qu’on adore à DIRECT FM, on l’écoute très régulièrement ….
[passage de Central Park]
Il y a beaucoup de monde ici aux Arènes de Metz pour la venue de Georges-Alain – qu’on est très très heureux d’accueillir, il vient nous présenter son nouvel opus « New Jersey » et on va parler un peu de tes influences musicales ; je crois que tu es un fan invétéré de Ben Harper ?
GA : Oui bien sûr, Ben Harper j’adore, j’adore, mais ce qui découle de ben Harper c’est surtout que je suis un grand fan de blues, de gospel, de soul, et je trouve que c’est un des seuls artistes récemment qui a fait un bon mélange de toutes ces influences…
Jrm : Et tu as baigné dedans quand tu était petit en fait ?
GA : Oui, mes premiers souvenirs, c’est à quatre ans : je voyais ma tante qui repassait et qui écoutait du Otis Redding, donc…
Jrm : C’était « Dock of the Bay» etc…désolé pour l’accent !
Ga : Oui, entre autres, oui !
Jrm : Sinon, à part ça, tu écoutes quoi en ce moment ? Tu as des coups de cœur… les cd qui tournent en boucle chez Georges-Alain ?
GA : Les derniers en date c’est : Norah Jones et Jack Johnson
Jrm : oui…
GA : je suis grand fan , je trouve ça terrible, terrible, sortir des disques comme ça à notre époque !
Jrm : ça fait du bien, hein ?
GA : oui, ça lave un peu les oreilles !
Jrm : ça sort un peu des sentiers battus… Georges-Alain, tu es en concert ce soir aux Trinitaires à Metz, tu entretiens quelles relations avec tes fans, j’imagine que tu as déjà ton petit noyau qui te suit à gauche à droite ?
GA : Oui, oui, ça fait trois ans d’ailleurs qu’ils poussent un peu tout le monde au niveau des radios, de la maison de disques, je leur dois un peu l’album aussi, parce que s’ils n’avaient pas été là, je n’aurais pas été aussi…car ils ont fait un forcing depuis trois ans, ça a été assez énorme, et je ne suis pas tout le temps en contact avec eux mais j’essaie plus ou moins de tenir au courant le site officiel, je passe des coups de fil au webmaster et je les tiens au courant de l’actu, qu’ils ne loupent pas grand-chose en fait…
Jrm : Et là tu entames une tournée, c’est finalement ta première vraie tournée en live avec tes zicos, la tournée que tu as préparé, j’imagines que tu dois être un peu stressé de monter sur scène, de présenter ton premier opus devant tout le monde ?
GA : Oui, il y a du stress, c’est clair, tout le monde sait que je suis un gros « traqueur » (rire) donc du stress il y en a, mais en même temps il y a cette partie d’excitation qui prend le dessus parce que c’est défendre Enfin l’album : on travaille dessus depuis deux ans, on va pouvoir enfin le défendre sur scène et c’est vraiment de l’excitation : au bout de cinq minutes ça passe, et on est vraiment dedans et on s’éclate, et je souhaite à tout le monde, enfin tous ceux qui font de la musique, de pouvoir faire ce qui se passe pour moi en ce moment, parce que c’est énorme, quoi !
Jrm : bien moi je te le dis franchement, et je le dis à tous les auditeurs de DIRECT FM, moi c’est mon coup de cœur l’album de Georges-Alain, vous pouvez le mettre tous les soirs dans la chaine HiFi, vous ne serez pas lassés, loin de là !
En tous cas, Georges-Alain ce soir aux Trinitaires de Metz à 20h30 – je te souhaite plein de bonnes choses pour la suite.
GA : Merci beaucoup…
Jrm : et puis tu reviens quand tu veux sur Direct FM…avec beaucoup de plaisir !

Mis à jour (Lundi, 13 Juillet 2009 16:15)

 
P1060710a.jpg
News
Sondage
Le plus important